Gallery

xsport-drome-2014-20 _8688531340 img_7998 j1o001
juillet 2008
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Archive pour juillet 2008

PostHeaderIcon Raid du Mercantour

mercantour.jpg

Alors… qui le fait ?
www.raiddumercantour.com

Une équipe semble se dessiner pour le Raid Aventure : Luc et Toma
Gwen pourrait être intéressé et cherche un co-équipier…
Autant qu’on charge une voiture :-)

Date :13, 14 Septembre 2008 / Epreuves (jour et nuit): VTT , Orientation, Canyoning, Canoë, Ateliers de cordes, Trail / Distance : 70km / Dénivelés : 2500m + / Equipes : 2 personnes

En cadeau une lampe Petzl si inscription AVANT le 31 juillet…

PostHeaderIcon J’aurais pas du

J’aurais jamais du !!

J’avais soigneusement évité jusqu’à présent d’essayer tout VTT présentant un niveau d’équipement supérieur à mon ti vélo et surtout doté d’un amorto arrière: un tout suspendu quoi ? J’ai fauté ce week-end en essayant le Canyon de Nico mon frangin. Malheur, c’est hallucinant ! On a l’impression que les chemins sont goudronnés, on lève même pas son c… de la selle !! c’est trôp injuste !!! tchô !!
27_img_vergleich.jpg

PostHeaderIcon Courchevel: résultats

11° à l’issue de la première journée, nos barakfrites finissent 19° de la seconde et 17° au classement général final, 2 minutes derrière les 15° mais aussi 10 sec devant les 18° !

ici:
http://www.courchevel.com/raidaventure/images/upload/
portfolio_img/resultatsraid2008.pdf

PostHeaderIcon Raid de Courchevel : 4 étoiles

courchevel.jpg

Plus d’un mois après le Raid 74, il s’agissait pour Seb et Toma de rechausser les pompes de raid une nouvelle fois du côté savoyard pour être au départ du Raid de Courchevel.

Arrivé vers midi dans la station de Courch’ au volant de notre Porsche Kangoo vert métalisé, nous sentons de suite au vu des premiers concurrents que le niveau sera élevé… très élevé… Salomon Suisse a franchi les Alpes pour se faire les dents sur les Ertips, Raidlinks et autre 400Team… Et on se demande avec qui on pourra partager la dernière place en fait… Confiants les gars…
On récupère les dossards : équipe 34, Barakafrites (et hop toute la salle mort de rire ! on a rien fait nous…). Dans le sac un tee-shirt Odlo technique et un Buff Courchevel, on vous doit combien ? non, non c’est cadeau de bienvenue…

Au programme du samedi : run & bike – VTT flêché – CO

15h30 : le départ est donné et là première boulette… Parti en dernière ligne, on se fait bloquer dans la première bosse. Toma se prend pour un crapeau sur une boîte d’allumette sur le vélo de Seb (trop petit ce bicross :-) et doit lâcher le vélo au bout de 300 m de montée les mollets en feu. Bref le kenyan sur le vélo, et l’escargot à pied : que du bon ! et on rejoint le parc à vélo pas très bien placé…
S’en suit un parcours VTT montagnard. Quand je dis montagnard, ça n’a rien à voir avec le jambon cru, le vin blanc ou le fromage fondu… non, non… mais ça ressemble plutôt à la côté de Palon exposant 10… Tout à gauche, un soleil de plomb, c’est le mental qui te fait rester sur la selle, on reprend les concurrents un à un avant d’arriver au sommet à 2100 m d’altitude. La descente au parc à vélo, ou devrais-je dire la chute, se fera par un single track de VTT de descente “Dré dans l’pentu” !
La CO… aaaaahhhhhh la CO… la spécialité maison du Team Barakfrites ! :-)
Et bein non on s’est même pas planté ! Et on s’offre même le luxe de remonter à la 12ème place de cette première journée (43 équipes) devant nos amis orienteurs de Raidlinks tout de même ! (Pardoen/Cotenceau). Bon ok la tête de course est déjà à 17 minutes…

Samedi soir. Qui dit Courchevel, dit Chopard, dollar et caviar… Et même pour les raidars ! (Euh non les raideurs). En effet après une petite CO voiture au beau milieu des chalets privés de Courchevel 1850, on arrive à la pasta party au “Chalet de Pierres”. En plein cœur des pistes et à 200 m de l’héliport, un groom nous ouvre la porte du resto. Mince on est en basket et en short, on avait pas prévu la soirée VIP… Au menu, un buffet à faire pâlir de jalousie n’importe quel finisher d’un célèbre triathlon des Hautes-Alpes… Euh, ça aussi c’est cadeau ?
Finalement c’est la panse bein (trop) pleine qu’on jête notre 2 seconds à Courchevel 1550 à deux pas du départ du dimanche matin.

Au programme du dimanche : VTT – Trail orientation – Via Ferratta – Tir à l’arc – VTT O’

Une nuit courte, bien courte, Seb s’est endormi à 3h, le réveil sonne à 4h45… Le bivouac en 2 seconds c’est pas encore notre spécialité…
Le départ est donné pour les 9 premiers à partir de 5h30 avec les écarts de la veille, et pour les suivants c’est la “mass start” à 5h40. Classé 12ème la veille, la logique aurait voulu qu’on se place sur la première ligne… Mais on préfère refaire la boulette de la veille et se placer au fond de la classe : bein oui c’est comme à l’école, on rigole beaucoup mieux derrière… Et pan, le départ est lancé pour un VTT dantesque où single track et longue montée sur piste se succèdent. Au bout d’1h12 de ce régime alpin, on arrive au parc à vélo près du lac de la Rosière pour récupérer les cartes d’une CO, alpine elle aussi…
Les organisateurs nous annoncent 5 balises et 3-4 heures de trail. Ok ça va grimper… Mais là-bas quand ça grimpe, tu le sens vraiment… On est pourtant pas si mal placé à ce moment-là et pourtant c’est comme si les premiers nous avaient piqué toute l’oxygène… En peu de temps (façon de parler – 1h) on passe de 1500 m d’altitude à 2200 m au Rocher de Villeneuve où nous attend la première balise. S’en suivent ainsi 4h de trail panoramique entre crêtes et vallons. Un pur bonheur pour les yeux tant la vue est superbe en tous points, un pur suplice pour les guiboles qui n’en peuvent plus de monter/descendre.
Après 5h10 de course on arrive à la via ferratta du Lac de la Rosière pour 1h de parcours ferré (bizarrement le chrono n’était pas arrêté – merci à Gwen pour le matos). Quelques petites frayeurs plus tard, retour au parc. Toma se charge de tirer les 5 flêches de la section tir à l’arc et repart avec 4 minutes de pénalité pour l’équipe (les pénalités allaient de 0 à 20 minutes).
Après 6h20 de course, on est bien cuit… mais on est quand même rentré dans la porte horaire… ce qui nous donne le droit de repartir sur le VTTO’. Et alors que la météo était restée très sympa avec nous depuis le début de la journée, vlà t’y pas que ça se met à drâcher…
Tant pis, le porte-carte est étanche (merci Luc) et pour permettre la survie de nos restes de jambes on a les camelback pleins de coca-H2O.
Une VTTO assez bien maitrisée par le tandem qui nous permet de reprendre quelques équipes physiquement “out” (ça se voit quand le gars te regarde l’oeil blanc et les oreilles tombantes :-) et d’en finir sous des trombes d’eaux. Bein oui ça serait pas un raid si on pouvait pas rentrer avec les fringues et le VTT dégueu, et le kangoo qui sent la chaussette… (courage Cécile… :-)

Pour finir, comme ce superbe week-end ne pouvait que se terminer autour d’un bon banquet, toutes les équipes se retrouvent ensemble à l’Hotel des Peupliers pour déguster une nouvelle fois un succulent repas pendant la remises des prix.

Bilan chiffres : 1h30 de course le samedi avec 700 m+ et 8h23 le dimanche avec 2600 m+
Bilan sportif : Seb est toujours un cabris et Toma s’éclate toujours en VTT donc pour progresser, il va falloir faire un échange de gênes. Classement à venir…

PostHeaderIcon Raid Courchevel

courchevel07.jpg

Toma et Seb doivent être en train d’en terminer avec leurs deux jours de vadrouille dans les 3 vallées.
Voilà le programme qui les attendait:
“Un préambule en bike and run, VTT puis CO à pied parsemé de passages insolites autour de Courchevel 1850 attend les équipes dès le samedi après midi. Après une soirée autour d’un bon repas pour échanger sur les impressions de la journée, les équipes prendront le départ en poursuite VTT le dimanche au lever du jour, avec un décalage lié au bonus de temps acquis la veille ; la première équipe scratch du samedi partira donc en pôle position. L’épreuve montagne se poursuivra dans un secteur jamais fréquenté au cours des précédentes éditions avec l’ascension d’un sommet en CO à pied puis une via ferrata et enfin une CO mixte VTT/à pied.

L’arrivée s’effectuera à Courchevel 1650 en début d’après midi avec podium, sono, buffet et kinés”

Résultats ???

PostHeaderIcon Premier Trail de la Vierge UPIE

Trail de la vierge dimanche 13 juillet, 3 tours de vierge pour le petit parcours, ralongé de quelques tours de calvaire et de montées à la vierge pour le long. Bilan premier podium des roizots, en équipe mixte et au scratch ( Facile, on était à la fois organisateurs, seuls au courant et seuls participants à la course !!!)Ci dessous la photo ! Ouf, on avait la tenue officielle !!!

img_0015.jpg

Cec

PostHeaderIcon Barakafondette

co-bord-du-lac-153.jpg

Bon les gars, je crois que l’on a la pression.
Il est Urgent de penser au tee-shirt Barakafrites pour filles….. car ce dimanche entre deux orages, Lolo a fini 2ème de sa catégorie et donc ça fait 1 PODIUM…. Dommage elle n’avait pas de bô tee-shirt.
En plus le photographe n’était pas bon!!!

co-bord-du-lac-145.jpg

PostHeaderIcon Auron

Ca y est ! On est de retour de notre petite semaine de vacances sportives à Auron…

Au programme tous les jours : pour Sarah enchaînement piscine / gym et stretching et pour bibi natation / Trail et VTT… Et tout ça entre 1600 et 2000 m d’altitude : donc on a la patate ! :-)

Et tout ça au milieu de toute la petite famille cosmopolite du Xterra : 14 nationalités au départ ! Presque plus d’étangers que de français… Des athlètes qui font le tour d’Europe (et du Monde) des manches Xterra et se retrouvent chaque semaine dans un nouveau coin de paradis.

Côté course, je n’ai fait “que” le duathlon du samedi matin. 4km (250m+) de trail suivi d’une boucle de VTT de 15 km (650 m+) et enfin re-belote sur le trail. Connaissant le parcours VTT par cœur et notamment la “légende” (le nom d’une descente en single track que peut de pros ont fait sur le vélo), je me suis éclaté à reprendre un par un tous les vrais triathlètes partis comme des fusées mouillées…
Mais c’était sans compter sur 3 vététistes qui m’ont bien forcé à tenter des figures en descente que je n’avais pas travailler à l’entraînement… Bref 2 superbes chutes aériennes en fin de parcours (qui aurait pû avoir de grosses conséquences) et je rentre au parc tranquilou, le podium c’est trop dangereux :-) Je passe sur le trail, décidément mon point fort la course à pied cette année :-(

Bref, l’an prochain on revient !!!
(ah l’année prochaine, je vais en faire des courses ! :-)

ib8c0915.jpg ib8c0890.jpg