Gallery

img_8003 img_8834 img_8213.jpg DSC05121.JPG
mai 2013
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archive pour mai 2013

PostHeaderIcon Maxi-raclette et Maxi-rillettes

Côté Haute Savoie, ce qui devait être le premier week-end team de l’année s’est terminée en eau de boudin. Après les forfaits de Freddy en avril (dos), puis Fred à J-2 (tendinite), Toma à J-3 (crevé du Duo), voilà que nos deux vaillants maxi-racers Seb et Gwen se retrouvent en plein hiver devant une course finalement annulée. Ils ont du coup opté pour la maxi-racelette et ont terminé plutôt bien classés parait-il. Ils en sortent avec un gros coup de déprime, on a même cru qu’ils allaient reprendre une licence de triathlon (-indoor) vivement le soleil qu’ils se regonflent !
P1160124Du côté du Mans, Lilian Valette a par contre réussi son objectif de l’année sur les 24 Heures du Mans Roller. 389km en 24h, en solo, 20h20 de patinage sur 24h de course. Trois pauses de 45min plus un ravito pâtes de 20min en bord de piste pour passer un coup de moins-bien au petit matin. 93 tours du circuit Buggati et la 14° place des solos au bout de la ligne d’arrivée (sur une petite centaine de fadas qui font le truc en solo, face aux équipes relais de 10, dont les meilleurs tournent à 40km/h de moyenne).

PostHeaderIcon Duo de l’Hermitage: on l’a fait !!

La vidéo de la deuxième édition qui s’est déroulée hier matin est déjà en ligne !!!
Mettez la en boucle, le son à fond, et régalez-vous…

PostHeaderIcon Aventure Vélo

920858_434721813286264_760405626_o
Pour celles et ceux qui ne le savaient pas encore, le magasin Aventure Vélo a ouvert ses portes à Mours (banlieue de Romans). Notre Freddy Villard s’est associé dans cette aventure avec un copain à lui, avec qui il a déjà traversé la Corse, le Vietnam ou le Chili à vélo. Quand on connait la carrière de Freddy dans toutes les disciplines du vélo depuis plus de 30 ans, on se dit qu’à part le BMX, il devrait pouvoir répondre à toutes vos envies sans souci. Entre ses premiers exploits en équipe de France de cyclo-cross junior, ses années de cycliste élite 2, ses années de triathlon et sa qualif à l’Ironman d’Hawaï, ses perfs en raids VTT ou raid multisports et ses nombreux voyages à vélo aux quatre coins du monde, le CV a de quoi faire pâlir. Dans un superbe bâtiment en bois, avec parking, super bien placé le long du contournement nord de Romans, les deux accolytes vous proposeront les vélos SCOTT, ainsi que les marques italiennes VEKTOR et MONTANA avec lesquels Freddy bosse depuis des années avec Aventure Evasion, les vélos électriques Moustache , et pleins d’autres choses. N’hésitez pas à vous arrêter, y’a même un coin café, avec canapés, revues, ….Et pour Gwen, … des cours de mécaniques seront également proposés. :lol
“MOURS ST EUSEBE ZONE LES REVOLS !!
(à coté du Crédit Agricole) : Aventure Vélo c’est :
-Ventes VTT / Vélos de routes / Vélos électriques (Neufs & Occasions)
-Réparations & Reprises toutes marques
-Location VTT / Route / Tandem
-Sorties VTT
& sans oublier les cours de mécaniques !
Ouvert du Lundi au Samedi
de 8H à 19H NON STOP
Tél : 04 75 71 35 52 ou 06 87 85 22 24
Aventure-velo@sfr.fr
Patrick RAVEL / Freddy VILLARD “

PostHeaderIcon Raid des Dentelles 2013

2013Dentelles (16)Quatre équipes de Frites (un record) sont engagées sur ce raid des Dentelles 2013. Depuis un petit bout de temps, on a décidé, Freddy, Toma, Patricia et moi de faire la course à 4, histoire de voir ce que pourrait donner ce quatuor sur un beau raid de plusieurs jours. (si vous voyez ce que je veux dire). Gwen fait équipe avec un copain orienteur du VSO, François Plagnol, habitué des raids’O (O’bivwak,…) et Seb s’est laissé convaincre pour faire équipe avec Denis. Les orienteurs contres les traileurs. Mais c’est cool de retrouver 8 frites au départ d’un grand raid réputé. On est tous persuadés qu’on va se faire rincer pendant deux jours, mais il n’y a pas de forfaits au départ, c’est déjà ça. Et on a bien fait, puisque finalement la pluie nous foutra la paix durant les deux jours (ou presque). La prépa des sacs bivouac et canyon est un peu longue, entre ceux qui sont sur place depuis une semaine mais ne font pas équipe ensembles, ceux qui sont arrivés par la même route, mais pas la même voiture et ceux qui restent sur place la semaine suivante, ça fait du bazar. On réussit quand même à se rendre au départ à 8, alors que la pluie vient juste de cesser. Seb nous raconte ses 20h de trail de la semaine, Gwen, pourtant en vacances au même endroit, a semble-t-il préféré faire du jus, mon disque arrière couine déjà, le BH ultimate de Toma attire tous les regards, Freddy n’a pas de porte-carte VTT et Patricia inaugure aussi un splendide destrier tout en carbone. Dès le départ, on reste tous assez calmes, 2013Dentelles (4)même Gwen refuse bizarrement de suivre les premiers et on fait bien puisque les premiers se plantent de chemin. Ce premier trail est donc un joyeux bazar, on avance que dalle, vu qu’on fait que croiser les premiers qui ont pris le chemin à l’envers et bouchonner derrière ceux qui sont dans le bon sens. Seb a d’ailleurs perdu Denis. On part quasi à 8 en VTT, mais Gwen a le bidon qui se taille du VTT et s’arrête regarder tout ça. Entrés sur les premiers singles, on s’aperçoit qu’entre partir tranquille et partir à fond, faudra trouver un juste milieu, parce que là on se traine à la queue leu leu du grupetto. Heureusement, Patricia, certainement inquiète de ne pas arriver à suivre a décidé de prendre un peu d’avance sur nous. Tant et si bien qu’après la balise 2, on la perd. « Mais je te dis qu’elle était là, mais j’ai pas vu par où elle est partie ? ». Gwen et François sont revenus et partis aussi vite à l’assaut de l’option A. Denis et Seb solidaires attendent un peu avec nous. « Elle va bien revenir, si elle nous voit pas ?! ». Puis ils filent sur le CP3 et décident de ne pas prendre l’option. Freddy monte jeter un œil : rien. « Finalement, on décide de laisser Toma au carrefour et on monte tous les deux avec Freddy chercher l’option A, comme ça si on la croise pas, on n’aura au moins pas perdu notre temps. On la retrouve quasiment au CP A. Dommage, j’arrive un peu après Freddy, j’ai pas entendu l’explication de texte. Bon, comme ça, c’est fait pour ce qui est de la première connerie. « Patricia, tu sais, faut rester groupiiir ! ». Le reste du VTT s’enchaine bien. Notre mésaventure nous a permis de ne pas couper par la vigne pour redescendre et nos VTT nous disent merci. 2013Dentelles (13)La CO satellite se fait sans trop d’encombres, à part un 9 qui devient un 6 et nous oblige à une détour-correction. Dans le quatuor, tout le monde a la carte en main, même Patricia qui débute y va de ses commentaires et propositions d’option. Avec Toma, on commence à se chambrer. C’est bien, ça faisait si longtemps. Le second VTT est assez facile niveau orientation. On commence à apprivoiser l’IGN local. Les petits traits noirs continus sont très souvent des pistes et les doubles traits pointillés carrément des routes. On fait le bon choix pour l’option C, on foire quand même la jonction sur Vaison la Romaine et j’emmène la troupe dans un champ en cul de sac. Je me voyais un carrefour trop bas. Une dernière CO nocturne et urbaine, truc sympa, sauf qu’on voit pas grand-chose des vestiges archéo traversés : ben oui il fait nuit ! Et au dodo. François et Gwen ont fini un bon quart d’heure avant nous et Seb et Denis sont derrière et paient le fait de ne pas avoir pris les options qui finalement s’avéraient faciles (faut dire qu’on avait dit au départ qu’on en prendrait aucune, tellement on avait peur de finir hors délai). 2013Dentelles (22)Dimanche matin, on se refait une petite frayeur. Patricia et Freddy sont partis une minute avant nous et on pense qu’ils vont nous attendre, mais non. Au premier carrefour on speede, pensant qu’un premier choix d’iti doit se faire à cet endroit. En fait on a pris tous les deux le premier Parc VTT comme départ sur la carte au lieu du triangle de départ. Toma s’en rend compte rapidement, on file sur l’itinéraire évident et on les retrouve peu de temps après. Le premier débat d’orientation surgit alors pour attaquer le CP 2. Par en haut ou par en bas ? Je considère que le chemin qui mène par en haut nous obligera à une coupe, car je ne vois pas de sentier qui quitte la piste pour tomber sur le poste. Freddy veut l’attaquer en sanglier, Toma aussi, mais j’emmène quand même tout le monde par le bas. On est plusieurs équipes à faire ce choix, sauf qu’arrivé à l’entrée du sentier qui doit nous mener en aller-retour à cette balise, commence un autre débat « Qu’est ce qu’on ne prend pas, pour être sûrs de ne pas louper la porte horaire de 13h ? ». Et finalement, on ne prend pas la 2 : logique de frites, quoi ?. Les autres postes s’enchainent plutôt bien. Ca fume un peu à la 5, dans les coupes-feu boueux, mais on tombe bien dessus, et on en ressort version freestyle et noms d’oiseaux. C’est qu’on avait l’habitude de courir à deux avec Toma : j’oriente, il vérifie et m’arrête quand ça lui va pas. Mais j’ai pas couru depuis deux ans et à quatre, quand tout le monde y va de son avis, dont un qui n’a pas de porte-carte, une qui « débute », un qui veut faire l’orienteur (moi) mais multiplie les petites conneries et un dernier qui veut jamais prendre les choses en main mais manie bien le « tu vois je te l’avais bien dit », si l’orientation avait été plus fine, cela aurait été coton. Où l’on voit comment ça peut partir en sucette un raid à 4. On fait le choix de laisser une dernière balise et de rejoindre le second parc VTT par un itinéraire un peu contournant mais super roulant. Pour le coup je m’incline, je la voyais jouable cette dernière balise. 2013Dentelles (25)La CO mémo de Crestet est avalée sans problèmes, avec un re-passage à la carte, prévu et judicieux. On rejoint alors le second parc VTT après avoir attrapé une option au passage. On sait que le gros morceau est là, car le trail sera long, on n’est pas bien entrainés à pied, le canyon peut nous faire perdre du temps et si on n’est pas là avant 13h, on n’aura laissé des balises en route pour rien, ce sera double péna. La CO aérienne est facile. La suite sur IGN se passe plutôt bien, mais on attaque le canyon avec un gros peloton et on attend pas mal notre tour, mais cela aurait pu être pire. Je confirme qu’un shorty 1.5mm, ç’est vraiment insuffisant pour un truc pareil. Heureusement le soleil est presque là et on se réchauffe en courant jusqu’aux affaires. Seb et Denis vont partir sur le canyon. Ils sont bien revenus. par contre Gwen et François arrivent tout juste au parc. La transition changement de tenues/rangement aurait fait pleurer un triathlète débutant, mais bon nous voilà sur le gros morceau de trail à attaquer le long sentier vers le CP9 puis le CP10. On marche beaucoup (ben oui ça monte) et on a du mal à se mettre à courir sur la crête. C’est un peu technique et on n’a pas le pied chamois. On tape un peu tous dans le dur. On commence à regarder la montre, on sait que ça va être just. Freddy s’occupe de motiver Patricia et la tracter un peu, même s’ils n’ont pas pris de tire-minettes. Et finalement on arrive à 13h moins 5 au combi de l’orga. Ouf. Plus qu’un dernier VTT. On regrette pas nos efforts, la section est assez facile et nous emmène sur de très jolis single-tracks qu’on avale avec les Chauds Patates mixtes. Reste une dernière CO autour de Séguret qu’on avale assez tranquillement, histoire de se faire bien rincer par la pluie sur les 10 dernières minutes. Bilan : une réussite pour une première à quatre. Patricia a vraiment bien tenu le coup et n’a pas flanché. En nous mettant à son rythme, ça nous a permis (à nous deux les Micoud) de s’économiser et de gérer différemment la course sur sa longueur,(tandis que d’habitude on part un peu à fond jusqu’à l’explosion). Prochain RV important le Mercantour, mais là, Challenge des Raids oblige, les deux duos devraient être séparés, à moins qu’on se retrouve au premier CP, puis au second, etc….