Gallery

mirmande2 DSC05246.JPG 2013dentelles-4 _2343480144
septembre 2010
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Archive pour septembre 2010

PostHeaderIcon Extrem Adventure Race:le récit

EARS1On aura donc attendu presque tout l’été avant de réussir à constituer une équipe complète pour cette Extrem Adventure Race. Et même si on a récupéré un “cycliste/rameur” interdit de course à pied en guise de 3°équipier, le moral est au beau fixe au départ de la Drôme le vendredi soir, pour une première expérience sur ce format de course.
Arrivée tardive dans le Doubs, le briefing a commencé, les cartes ont été remises, mais Toma est monté tôt dans l’après-m avec Lafuma. Il faut tracer l’itinéraire et ajouter les petits commentaires du chef sous peine grosse galère le lendemain. Première info utile : Il faudra prendre tous les CP à VTT, et les CP à pied seront « en option », mais en gros, ce sont eux qui feront le classement. De plus, il va falloir jongler finement avec les portes horaires, ne pas arriver trop tard sur une section sous peine de pénalités et d’être obligé de courir après ce retard sur la section suivante. L’ordre des relais a été établie autour des sections VTT pour Freddy et de nos phases de repos à Toma et moi. C’est donc moi qui vais enchaîner le long VTT de 54km avec le grand trek de 60km, soit une nuit blanche. Charge à Toma et Freddy de ne surtout pas louper le « cut » de 18h sur le VTT de 32km placé juste avant le 54km (ce qui fera 90km de VTT à la suite pour Freddy).
Trève de calculs, maintenant: au lit et demain ….” faudra pas faire qu’y dire, faudra y faire !”
Samedi matin, la brume est là, mais le soleil pointe vite son nez. Ouf !
Section 1, Toma+Luc : Première C.O. : 1h aux abords d’Ornans, sur carte IGN, on chope tout et on arrive juste à l’heure pour l’ouverture de la suite, autrement dit, ceux qui sont arrivés avant nous ont du attendre comme à Géant Casino, le premier matin des soldes.
Section 2 : Toma + Freddy : trekO 7km : orientation facile, il faut remonter la rivière jusqu’au départ des canoés. Là encore, arrivée en avance par rapport à l’ouverture de la section suivante. Ca peut avoir son importance car le chrono est pris en compte en cas d’égalité du nombre de balises. Enfin…bref, on en est pas là.
Section 3: Toma + Freddy canoé 12km. Eau très froide, navigation facile, mais les quelques barrages + toboggans à bateaux congèlent Toma. Heureusement, après il « sort ». Pendant ce temps j’en profite pour me tromper d’assistance, je me rends pas au bon endroit. No coment ! 
Section 4 : Luc + Freddy :VTT 15km. C’est une “liaison” jusqu’à la première véritable C.O. , C’est plutôt roulant, on avale ça en moins d’une heure et on commence à craindre que Toma n’arrive après nous avec la voiture. Ouf il est là, mais question repos, il n’a même pas eu le temps de se poser.
Section 5 : Luc + Toma : CO au score 30 postes. On se dit qu’on va laisser des postes, car on veut rentrer largement dans la porte (fixée entre 14h30 et 15h30) toujours pour être large en vue des grosses sections VTT. Malheureusement, on ne prend pas le temps de tracer quelque chose de potable sur la carte avant de partir. En plus c’est tracé très « toile d’araignée » et il faut souvent taper à droite puis à gauche tout en progressant vers le fond de la carte. Chose que l’on ne fait pas assez. Résultat: on a fait le tour de la zone quand il est encore beaucoup trop tôt et en ayant laissé trop de CP. Alors, on se refait un tour par l’intérieur. Au final le tracé a l’air d’une coquille d’escargot, y’avait beaucoup mieux à faire. On en laisse donc 7 tout en rentrant largement avant 15h. Mauvais choix ! On ne le sait pas encore, mais on perdra le podium sur cette section.
Section 6 VTT :Toma +Freddy : 32km. Objectif :passer avant 18h le « cut » qui nous ferait perdre 4 CP VTT (et donc tout espoir de classement), mais en partant à 15h, cela s’avérera finalement (trop) facile. Je rentre au camp de base, j’ai un peu le temps de m’allonger et de m’assoupir malgré l’agitation, ce seront mes seuls instants de « sommeil ».
Section 7 VTT : Freddy + Luc 54km : Celle là, elle me faisait peur, car j’avais pas la distance dans les jambes. Au final, y’a beaucoup de goudron, c’est très plat, et je me planque derrière Freddy. Quand la nuit tombe, on est dans les environs de Bolandoz là ou Nico mon frangin aîné a vécu 5 ans, je connais un peu le coin. Et nous voilà ainsi rentrés à 21h avec le meilleur temps sur la section. Toma est un peu dégoûté, il n’a pas eu le temps de pioncer.
EARS17Section 8 : Trek :Toma +Luc 60km : Là, c’est pas compliqué, y’a que 15 postes, mais il ne faut pas rentrer avant 7h du mat, la section suivante ne serait pas encore ouverte. Donc il faut quasiment tout choper, être régulier et faire une croix sur notre sommeil. Freddy est aux anges, il va passer une nuit complète dans son duvet. On part sur un rythme régulier, à 90% en marche rapide avec les bâtons. On voit pas grand monde sauf “Dauphiné Adventure” avec qui on fait un bout de chemin, y’a en général 1h de pampa d’un CP à l’autre, un lapin, un renard mort, un hibou qui décolle devant nous et des heures de concentration : orienter, manger, boire, gérer les habits, redouter l’arrivée du marchand de sable (qui finalement ne nous embêtera pas trop). On laisse deux balises, trop escarpées et éloignées, et on rentre un peu avant l’ouverture de la section suivante, comme ça Toma a le temps de bouffer. Pour lui, ça va être l’enfer, il n’aura pas de repos jusqu’à la fin.
Section 9 :Freddy + Toma VTT 10km : 3 balises à attraper au soleil levant : une formalité quelque peu rallongée par une grosse bourde de Freddy. Toma est cuit, mais il a encore le fighting spirit. Moi j’ai à peine le temps de manger, me changer et me mettre dans la carte suivante.
Section 10 : La dernière. Une CO IGN avec 7 postes, mais des choix d’iti cruciaux. On échange avec Guillaume Sarti sur les idées de chacun. Au final, on se débrouille comme des chefs. J’ai une patate du diable, je tracte Toma tout du long (c’est peut-être le red bull ?) et on est, là encore, facile dans les temps pour l’arrivée finale avec 30’ d’avance sur la limite.
On finit 7° en ayant repris quelques places grâce au trek et à la dernière C.O., mais il aurait fallu en choper au moins 4 de plus sur la CO au score de samedi après-m.EARS18
On s’estime satisfaits de cette première. Un truc comme ça, c’est finalement beaucoup de gestion, de tactique, de calculs, et de résistance, plus que de physique. J’ai étonnement eu peu mal aux jambes la semaine d’après. Près à en découdre pour le raid Métro. Avec trois vrais équipiers en état, y’a des bons trucs à faire sur les raids de ce format. A quand le prochain ?

PostHeaderIcon Joli doublé sur le Raid Metro Vert !

raid-metro-2010

Luc et Lilian, grâce à une section roller supersonique, ont pu jouer avec la première place jusqu’à une section trial (inutile) à 3km de l’arrivée sur laquelle ils prennent quelques pénalités idiotes. Malgré les résultats publiés aujourd’hui qui les classent 1er du général, il semble bien qu’ils soient 2ème pour 1 minute (ça me rappelle la Carlosso 2009…).

Seb et Toma, 2ème avant le trail, ont tenté de résister longtemps au retour des “grands” mais ont du rapidement se résigner à tenter de leur emboîter la roue sur les portions roulantes. Irrémédiablement lâchés dés l’enfilage des rollers par leurs ainés très en forme, ils ont quand même pu assurer la 3ème place finale en CO et sur un canoë plat et tranquille.

Bref, un beau doublé pour le Team sur une course qui comptait tout de même 275 équipes au départ… et plus de 1000 coureurs toutes courses confondues : comme quoi le raid peut toujours et encore rassembler !

PostHeaderIcon 7° place sur l’Extreme Adventure Race

50 équipes venues de 8 pays différents et engagées pour 26h de raid non stop du côté d’Ornans (25) dans la vallée de la Loue
Plus de 210km de course en orientation intégrale à effectuer en équipes de 2 coureurs (ou 2+1 assistant remplaçant).
Au final, le Team Barakafrites Endurance Mag composé de Freddy Villard, Luc et Toma Micoud termine 7° (et 4° en catégorie 2+1).
En attendant le compte rendu complet, retrouvez ci dessous la vidéo officielle du week-end !

Extreme Adventure Race 2010

PostHeaderIcon Y’a plus qu’à….

Pour suivre les aventures de 3 frites au pays de la saucisse de Morteau et du comté 18 mois, c’est ici : LIVE

PostHeaderIcon …et pendant ce temps là

Les Dalton font du VTT (z’ont perdu Joe ??)
Sortie-VTT-2010a

PostHeaderIcon Les Barakafrites sur France 3 Languedoc Roussillon

PostHeaderIcon Vidéo du Raid de St jean de Maruejols

PostHeaderIcon Etoile Maruéjoise

maruejolsS

Lilian et Luc finissent 26° (220 équipes au total, dont 80 sur l’aventure).

CR: Petite course à pied dans le village, tranquille avec Lilian à la mène (pour pas le foutre dans le rouge sur ces départs à pied qu’il déteste). Puis 26km de VTT à remonter, remonter et à serrer les dents derrière ma mobylette (il avait la pêche le gros, en plus c’était taillé pour nous avec un truc sans trop de déniv.). Au départ canoé, on est dans les 10/12. S’en suivent 6km de Kanoé-Koh lanta à pousser/tirer et balancer un canoé dans une rivière pas assez haute pour naviguer (surtout avec 160kg de viande dedans). On y perd quelques places, et beaucoup de temps, on y gagne quelques crampes et on y vide un peu trop nos camel-backs. Dommage parce que dans les rares portions ou on a pu pagayé, on était efficace. Au départ de la CO, l’affaire nous a bien entamé, mais on a la rage. On sait que la C.O. sera dure car disputée sur une carte IGN vieille de 4 ans avec des CP placés souvent à la louche (dixit les habitués du raid). Ca se confirme deux CP de m…….plus loin (un à cause de chemins absents sur la carte, et un placé au mauvais endroit et qui sera au final annulé) et après deux heures sans eau (probl rencontré par bon nombre d’équipes surprises par la longueur du canoé et de la CO) on se jette dans la rivière pour expédier le parcours jungle et aller ensuite vider la fontaine du parc VTT. L’épisode “j’apprends à faire le chameau” nous a couté cher, on est alors 32°. Reste un dernier VTT’O qu’on réussit super bien (merci la Fontaine). Finalement on finit 26° en 6h53 (OUch !!) à 20′ du top15.  Pas de casse, pas d’erreur en orientation (à part les deux CP placés à l’envers par l’orga), une équipe homogène: en conclusion, on s’est quand même bien fait plaisir.
Sonia et son chéri terminent 4° au scratch du parcours découverte et gagnent le classement mixte
Résultats:
http://www.touchezlanature.org/raid/classement_2010.php