Gallery

17fevr2013-4 img_8005 ears9 dsc04611.jpg
mai 2008
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archive pour mai 2008

PostHeaderIcon La commande inkospor est arrivée

La commande de produits Inkospor est arrrivé à point nommé, ….les réserves baissant à vue d’oeil. Voir avec Toma pour récupérer votre panier garni et régler votre douloureuse (presque moitié moins douloureuse qu’en magasin, soit dit-en passant). Il reste aussi un peu de stock si vous voulez en offrir pour la prochaine fête des pères

Stock Inkospor

PostHeaderIcon Un peu de C.O. ?

Le club de Valence orientation organise des soirées de “sprints” (C.O. très courtes de 15′ à 30′ par circuit ) les mardis soirs, aux alentours de Valence. C’est ouvert à tous, gratuit et c’est peut-être un bon plan pour nous. (”Enfin surtout pour vous d’ailleurs…. hihi”)

Voilà le programme :
- 27 mai Parc de Lorient
- 3 juin Mours
- 10 juin Parc des Trinitaires Valence
- 17 juin Lorient
- 24 juin Barcelonne
Les départs sont libres, à partir de 18h, on peut enchaîner le nombre de circuits que l’on veut dans la soirée.

boussole_moderne.jpgco-lorient.jpg

PostHeaderIcon Entrainement “long”

Histoire de manger un peu de dénivelé avant les échéances du mois de juin et de l’été, un petit rendez-vous samedi aprèm du côté de Peyrus pour s’enchaîner 3h de VTT et la montée au Pas du Touet par le sentier des Moines (et surement un peu + car ça fait que 615m D+).

On pourrait faire le départ de Peyrus vers 13h, Luc nous trouve 3h de VTT dans le coin, puis direction là-haut pour 2-3 h de rando.
Pour cette partie Mesdemoiselles les Bananasfritas, vous êtes les bienvenues… :-)

A vos commentaires pour faire avancer le schmilblic…

20071125pasdutouet0011.jpg

PostHeaderIcon Raid des Grads Duels

Ce samedi 17 avril, deuxième grand rendez-vous de la saison pour les Barakafrites…

3 équipes étaient au départ avec sur le court : Laurence / Eric (Barakafondue) et Seb / Toma. Sur le long était aligné l’équipe Gwen / Tony. Cette dernière voulait faire oublier son fameux double trail de l’an passé et attendait de pied ferme l’épreuve de canoë pour montrer ses progrès réalisés ces derniers jours sur le Rhône.

CR des Barakafrites version courte :
8h : arrivée au parc à vélo sous une grosse pluie qui a commencée quelques heures avant… ça promet une journée humide…
Après avoir attendu 2h que les organisateurs décident finalement de faire quand même la course, nous récupérons nos plaques de VTT et fonçons vers le départ sur le plateau des Grads au dessus du Pouzin (07).
Sous la banderole, ça sent le départ canon. Pan, c’est parti ! 100 m plus loin le photographe, ouf c’est bon on doit être dans le cadre ! C’est qu’on est dans le journal maintenant donc il faut assurer avec la presse ! :-) 4km de trail balisé et une grosse descente jusqu’au Rhône : Seb descend comme à son habitude en volant au-dessus des obstacles grâce au petit réacteur qu’il a sous ses New Balance. Pour ma part, soit mes Adidas n’ont pas de propulsion intégrée, soit je suis une tâche en course à pied… ok, ça doit être la 2ème option…
Une dernière portion de goudron et on arrive enfin en vue du Rhône et du départ bateau.

M… ! Ce sont des pagaies simples ! Argh ! Déjà qu’on a des touts petits bras et des toutes petites jambes, ils nous filent des toutes petites pagaies ! Pas cool… Et 7km ça fait long… 2 balises à aller chercher en remontant le courant et 2 en redescendant, là, l’orientation est faite par les rois du canoë, y a qu’à suivre les pros de l’aventure et prendre des leçons quand on les croise… Ok, eux ils vont tout droit et très vite mais leurs bateaux sont équipés du même petit moteur que les New Balance de Seb… Bref, l’aller se passe pas trop mal, le retour un peu moins bien (oui on a des petits bras, et alors !).

Les cuisses tétanisées et les crampes dans les mollets, on lâche les bateaux et on remet le petit moteur en route dans le NB de Seb. Mince alors, je vais pas tarder à lui piquer ses pompes si ça continue ! :-)
Ah, le boulet est enfin accroché à ces chaussures magiques, le cabris est obligé de ralentir et de le pousser, de le réceptionner en bas de chacun des talus transformés en toboggans boueux (fragile le boulet), et de le tracter dans les montées.

4 km plus loin Seb récupère la carte et c’est parti pour 5 km de CO sur carte IGN. La 1ère balise est jardinée par la quasi totalité du peloton (mêmes les Coupat) qui ne la voit pas au sommet de la montagne. Pour la 2ème Seb choisit la prudence et on préfère faire un petit détour par la route, jouer aux sangliers droit dans la végétation pour tomber directement sur le col et sa balise. Pour la 3ème pas de détour : droit dans la pente suivie d’une longue montée et vive les buissons petits et mesquins qui vous arrachent les mollets ! La 4ème balise est loin, très loin… le boulet revient… décidément il court comme un vieux !

Arrivée au parc à vélo, et avant des les enfourcher, la petite CO mémoire dans la cour de l’école. Première du genre pour nous deux, on manque un peu d’automatisme et de précision mais on s’en sort finalement. Ah, les Balaskovic Père et fils nous on repris du temps sur la CO semble-t-il puisqu’ils arrivent au moment où l’on termine. Le Tom quel orienteur !

Parc VTT, transition éclair, on remplit les camel, nous sommes 4ème à ce moment-là. Il va falloir faire fumer le VTT !
2km de VTT plus loin et une boulette d’orientation au départ (il a trop fumé le VTT !) et on retrouve sur le bon chemin nos amis de Lafuma (Hervé Simon et xxx, Marc et Tom Balascovic). Tous autant qu’on est avons beaucoup de mal à suivre Marc, l’extra-terrestre, et son fils accroché à lui. Il traîne deux vélos plus 45kg de gamin… Ouch… Au bout de quelques kilomètres de chassé croisé dans la gadoue collante bloquant les roues de nos destriers, une course d’équipe se met alors en place entre nos 2 orienteurs qui réalisent ensemble de très bon choix tactiques. A ce moment on sent que le podium peut se jouer entre nos 2 équipes donc il faut continuer à coopérer (et puis c’est vachement plus sympa à 4). Dernière balise, perché dans la pampa, quelques hésitations, on part dans le vague, Jardiland et Botanic sont nos sponsors du moment… ça jardine… et avec des VTT c’est pas facile… Enfin trouvée, le choix est fait de tracer plein nord… Oui mais plein nord y a pas de chemin… mais alors vraiment pas de chemin… et les VTT voudraient un peu rouler quanq même… Ok on essaye quand même… 20 min d’opération sanglier plus tard, Marc portant un vélo sur chacune de ses épaules et Tom courageux comme personne, à se demander si le demi-tour ne serait pas plus intelligent, à regretter de ne pas avoir mis les guêtres Raidlight, ou à se demander si on en sortira avant la tombée de la nuit, nous arrivons enfin en vu du chemin qui nous permet de rejoindre l’arrivée… ensemble tous les 4 ! :-)

C’est donc l’épeuve de tir à l’arc qui départage nos 2 équipes, le père et fils, faisant plus de fautes, nous repartons avec la 5e place. Mais la palme d’or revient sans aucunes hésitations à Tom, qui du haut de ses 12 ans (il est en classe de 5ème je crois) a déjà la carrure et le mental pour être un très grand raideur !

Une petite douche pour les vélos, un bon petit plateau repas, un saucisson, une bouteille de rosé et un tee-shirt sous le bras, nous assistons à l’arrivée de nos amis… qui vont eux aussi vous conter leurs fortunes diverses ci-dessous ! ;-)

Résultats Raid Court :
1- TEAM DÉCATH’AVENTURE 04:25:48
2- RAIDLINK’S07 04:27:21
3- X SPORT DROME POMPIER LETEIL 04:36:52
4- GENESTRAID 04:51:46
5- TEAM BARAKAFRITES SPORT NATURE 05:08:26
17- BARAKAFONDUE 07:04:16

Résultats Raid Long :
1- RAIDLINK’S07 04:58:07
2- ERTIPS 1 05:07:46
3- LOUP 05:49:21
15- TEAM DELEMPS BOUTICYCLE 08:30:43
16- TEAM BARAKAFRITES SPORT NATURE 08:32:11
————

Et ce même week-end, Luc (qui était puni et travaillait samedi), a réussi dimanche à finir 2° des 10kms de Montélier (”Une vraie course à saucissons, annoncée nulle part, 40 partants, organisation des campagnes, etc... mais samedi quand même, j’ai fait 1h de home trainer au sec en pensant bien à vous” )Puis ce soir il est allé tester la trouvaille du siècle pour trainer Junior au Raid 74 …aux couleurs du team en plus !!!

dsc01379.jpg

PostHeaderIcon Dans la presse !

Aujourd’hui dans la Tribune, pour la présentation du Raid Grad duels le journaliste nous propose deux photos dont une de l’équipe Barakafrites 2007 en pleine action. Je vous ai scanné un bout de l’article. Il manque la photo du haut (le départ en masse). Y’a pas à dire, il a su reconnaître les favoris du jour
(PS : Moi j’écris pour le dauphiné, pas la tribune. j’ai juste reçu ce numéro gratuit car il a été envoyé aux participants 2007 du triathlon du tricastin avec le bulletin 2008) 

tribune.jpg

PostHeaderIcon 21,5 km dans les bois !

img_4955.jpg

Semi-marathon nature de Crest ce dimanche pour Seb et Luc accompagnés de Lilian et de Toma en photographe (qui court quand même un peu entre deux photos). Récit: “Dès les premiers pourcentages, Seb s’éloigne et je me dis que je le reverrai jamais si en plus les descentes sont techniques. Je grimpe à ma main et dès que ça s’aplatit un peu, je reprends ceux qui m’ont doublé en montée, et en descente je lâche les chevaux. Je m’amuse comme un fou. Puis au bout de 15km à la faveur d’un grand champ de blé, et juste avant de piquer sur la descente finale, j’aperçois Seb devant (dans sa belle tunique bleue turquoise), je décide de faire l’effort, … suffisant pour être d’équerre à l’arrivée, mais pas pour le rattraper. Et dire qu’il ne fait que du vélo en ce moment, le ti’chamois. Toma, tu vas couiner samedi prochain  
Seb 18° en 1h46′31”
Luc 20° en 1h46′56” sur 256 classés !! (… quand même !!)
Lilian 2h08′ = 92°
Et ça se gagne en 1h34′
PS Et Bernard était jeudi au départ de la célèbre montée Die/Col de Rousset sur 16,5km, il finit 4° (j’ai pas le chrono).

PostHeaderIcon Des Fondues O’Bivwak

obiwak2008_5.jpg

OUAH ……. O’biwak, c’est ENOOOOOOOORME !!!
Enorme parole de Barakafondue …….. !
Départ vers 8h30 de la maison avec nos collègues Aurélie et Julien Team « Raidy or not », les sacs sont chargés à bloc, on ne peut même plus y ranger l’ultime barre de céréale… Alors adieu le confort prévu Bye Bye les petits matelas moelleux autogonflants, c’est ça ou manger ! Snif la petite bière au bivouac, c’était ça ou pas de tente (même si on ne pouvait pas faire plus léger et moins encombrant en matière de tente…. Merci Toma !) Mais mais mais on a quand même sauvé le saucisson ! Arrivée à Plan d’Hotonnes vers 10 heures, temps superbe, un peu frais, super on aura pas trop chaud ! Retrait des dossards circuit E pour les barakafondues 37 kilomètres et G pour Aurélie et Julien 28 kms. Contrôle obligatoire des sacs, on doit sortir deux choses le sifflet et la couverture de survie ! Pour le sifflet on est au top un sur le sac intégré, l’autre attaché méthodiquement à la bretelle Bravo l’organisation !! Pour la couverture de survie on frime un peu poins Eric fini par la trouver au fond du sac toutes les affaires sont répandues sur la route, et moi je tourne le sac, je farfouille tout est tellement compressé qu’on dirait qu’un diable va sortir du sac, moi ce que je veux c’est ma couverture de survie…., je vide le sac ANGOISSE je l’ai oublié non je suis sure elle était prête !!! OUF je mets la main dessus trop bien rangée dans le petit sac à pharmacie ….. On peut rentrer dans le car et là …… la boule au ventre….. C’est impressionnant le car est plein à craquer et il y a des navettes incessantes entre Laleyriat et Plans d’Hotonnes. Dans le car il y a des enfants, des jeunes super affûtés, les vrais qui commencent à parler plan de course stratégie et nous …… les Barakafondues pas tout à fait conscients de ce qui nous attend. Inquiets surtout : on a rien oublié au moins … et les reports de coordonnées tu te souviens comment on fait ….j’espère qu’on va savoir monter la tente on aurait du essayer avant …. Est-ce qu’on a prévu assez à manger …. De toute façon il n’y avait plus de place dans le sac. Voilà après 30 minutes de car c’est là … Magnifique le lac de Laleyriat avec 1000 participants sûrement plus, agglutinés dans les aires de départs. 10…9…8………3…2…1..0 le départ des équipes handisports, on en pleurerait tellement l’émotion est grande ! 13 Heures Départ 10……9.8.7….3.2.1..0 C’est à nous, une marée humaine coure vers le point de départ, on arrive on prend les cartes et là tout commence !
On s’installe on reporte les coordonnées des postes sur la carte … Eric te plantes pas… t’es sur …….. Revérifies….. Et là perte de temps ……tant pis on assure ! On se lance quand même il y a du monde, trop de monde on aurait du partir plus vite, on ne regarde même pas la carte il n’y a qu’a suivre, on se sent coincé, on suit le mouvement. Et puis à mi parcours on se perd, on ne sait plus trop ou on en est, on cherche la balise 7 et il y en a encore 11, il ne faut pas se décourager !! A la balise 9 point de contrôle obligatoire Dossards N°5022 « Tiens vous êtes inscrits en mixte, on n’en a pas vu beaucoup encore, une dizaine peut être » Alors là gonflés à bloc les Barakafondues, on est dans les quinze premiers de notre catégorie … ! Balise 10 …….11……….12…… on vole, Eric a du mal à cause d’une vilaine bronchite qui se termine mais c’est mieux il ne se précipite pas choisi les bons itinéraires… On tient un bon rythme on court dans les descentes et on marche en montée pour vérifier la carte 17….18. L’Arrivée. Il est 17 h36 Aurélie et Julien nous attendent, ils finissent premiers dans leur catégorie : Ouh la pression pour le lendemain ! On s’installe dans un pré superbe envahit de tentes multicolores qui fleurissent à vue d’œil dans tous les sens, dans un joli désordre. Le plus difficile c’est de ne pas tomber dans le dédale de filins. On monte notre nid douillet. Hop Hop Hop hyper facile « finger in the nose » on est installé !!! On va voir les résultats On finit 13ème de notre catégorie E mixte c’est super, on est content. Au bivouac il fait super bon, ambiance feutrée tout le monde est fatigué, on a faim… On essaie de retrouver les collègues … c’est dur il y a trop de monde ….. A gauche à droite personne…….. au bout de 30 minutes on le partage enfin ce fameux saucisson ! La popotte c’est une affaire qui tourne soupe Maggi et sachet de riz … Miam on se jette dessus. Et puis en dessert le super Cake INKOSPORT avec une bougie dessus Bon Anniversaire Eric ! 21 Heures … Dodo bien mérité, oups la racine dans le dos, Aïe la caillou sous la fesse … la nuit est agitée dans nos rêves le petits matelas laissé dans le salon !
5 Heures. La fanfare, un air super entraînant pour nous réveiller, les petites lumières sur le plateau du retord c’est superbe ! Il fait froid, humide mais la fanfare, le thé et les copains, la pression qui monte ça réchauffent le cœur. Puis l’heure tourne à nouveau, le souci revient…. Tu crois qu’on va réussir à replier la tente toute trempée par l’humidité de la nuit. Avec une désorganisation savante tout rentre dans le sac. 6 heures on est prêt pour encourager Aurélie,Julien, Patrice le Coach et toute les équipes qui sont arrivées dans les premiers. 6h30 il fait froid on abandonne la polaire cette fois ci on est décidé à ne pas se changer pendant la course, on est sur la ligne de départ, bien devant ! pour une fois ! On est 13ème ou pas !!!!! Objectif ne pas laisser une autre équipe nous passer devant : on veut conserver notre place ni plus ni moins. On se fixe 4 heures pour terminer. Top on court plus vite cette fois ci, on arrive dans les « premiers » sur l’aire de prise des coordonnées, on reporte comme des pros (là j’exagère !) on va juste plus vite que la veille. On termine les reports certaines équipes sont encore en train d’arriver sur la zone. Les équipes partent toutes vers la gauche … Eric décide d’attaquer vers la droite : on rebrousse chemin…. T’es sur ? Y a personne qui part par là ? Au final la balise 1 est en vue, eric a pris la bonne décision. 2….3….4 tout va bien. 6 on rencontre l’équipe E mixte placée 7ème la veille on se sent encouragé. 7ème balise chouette pas d’erreur et là patatra pour la 8ème le doute sur le choix de l’itinéraire, on ne sait plus …….. On s’assoit on réfléchit…….on repart vers la 8ème balise ça monte….ouf la voilà. 9…..10 on est dans les temps qu’on s’est fixé ça sent la fin, il nous reste 30 minutes pour terminer en quatre heures, c’est jouable. Pour la balise 14 Eric choisi de bétonner avec la fatigue… c’est décidé : on prend les grands axes… on ne veut pas jardiner dans la végétation…. Balise 14 en vue, 15 puis l’arrivée ……3heures 57 !!!! C’était juste mais l’objectif est atteint … Chouette on est 9ème sur le E mixte et 27 ème au général sur 121 équipes participantes sur le parcours E. Pour la première fois on est classé dans le premier tiers ça fait plaisir ! Aurélie et Julien sont déçus pour cause de médaille en chocolat, c’est dur de gérer la pression. A une balise de la fin du parcours l’équipe classée juste derrière eux fait une erreur et prend le mauvais chemin Aurélie et Julien comprennent qu’ils jouent la première place ….et là avec l’euphorie l’erreur d’orientation sur la dernière balise, Dommage …….à quelques minutes du podium !!!!
Fin de la belle aventure devant le plateau repas super attendu !!! Avec des souvenirs plein la tête : des paysages sublimes, des champs de jonquilles à perte de vue… Une ambiance indescriptible… Une expérience à vivre c’est sûr ! Et et et une conclusion……sur Obiwak rien ne sert de courir …….dans la mauvaise direction ! :-)

>> Toutes les photos dans la rubrique photos 2008…

PostHeaderIcon Full Black Jacket

Les maillots noirs à manches longues zerod sont arrivés (bientôt une photo en action). Ce ne sera pas du luxe pour les hautes altitudes du raid 74. Et pour les i-shorts (noirs aussi), des exemplaires sont dispos pour essayage (de S à L).  Voir avec Luc en attendant que Toma rentre de ……. la plage !

tee1.jpgbaraka.jpg