Gallery

rif-mercredi-3                                DSC05250.JPG DSC05108.JPG
septembre 2014
L Ma Me J V S D
« août   oct »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Archive pour septembre 2014

PostHeaderIcon Raid Nature 42

Dimanche, c’était Raid Nature 42 au programme pour deux équipes de Frites du côté de Pélussin et son Pilat. Récit de la première équipe, celle de Toma, Franck et moi, les autres vous raconteront leurs aventures aussi. Y’a du lourd !
raid nature 42 2014 (1)Toma a peu roulé, Franck peu couru, et moi fait un peu des deux. Pas grave, on part quand même au taquet sur les 12 premiers Km de VTT balisés. On serre les dents pour garder un peu le contact avec la tête. l’objectif est d’être dans le top 20 à la fin des deux premières sections VTT pour ne pas être coupé du grand parcours “sportif +”. Toma coince rapidement dans tout ce qui grimpe. Et Franck qui a l’air bien à l’aise, le prend en laisse. Pour une fois, on a défini les rôles un peu à l’avance.. au moins pour le VTTT. Franck tracte, j’oriente et Toma valide (si il a encore un neurone en état). De retour sur le village, on tombe sur les premières équipes à l’arrêt. (Bugg N°1) Faut dire qu’on vient de passer deux ou trois carrefours (dont un stop) à fond la caisse. On n’a pas vu un seul signaleur et les flèches ou rue-balises sont pas toujours bien visibles et on est censé faire un tour du village avant de repasser au départ. Résultat, y’a du déroutage dans l’air. Heureusement, Hanna Garde (de chez Lafuma) aperçoit une minuscule flèche qui envoie dans une non moins minuscule ruelle et on se retrouve …en tête de course au moment de repasser la ligne. Ligne sur laquelle on tombe sur ….la 2° équipe de Frites (ils vous raconteront) , ….puis 10 secondes après, sur un gros paquet de VTT qui vient d’arriver sur la ligne…. à contresens…., ils ont visiblement pris au plus court depuis l’entrée du bourg. De là, on est censé suivre un nouveau fléchage pour nous sortir du centre ville et nous amener au départ du VTT’O. Mais de flèches, …il n’y a pas !! (Bugg n°2) Ca râle, ça gueule, puis Hervé Simon (Lafuma) remonte comme une balle sur une rue. Il a du demander l’info au bon bénévole, alors on enquille derrière lui avant de retrouver les flèches tant attendues un peu plus loin. Voilà,
raid nature 42 2014 (2)on s’est mis les cuisses à l’envers pour rien sur cette première section. Le VTT’O se passe plutôt bien. Il y a pas mal de choix d’iti à faire entre du roulant ou des coupes raides par sentier. 25 km. Pas de grosses bourdes, Toma est chaud, il suit, le diesel a chauffé. Arrivés au parc à vélo, on est en tête d’un bon paquet de 4 ou 5 équipes qui se tiennent en quelques minutes et on doit être à peu près 5°.C’est bon, on récupère notre “brassard jaune”, sésame vers le grand parcours. La C.O. suivante est plutôt sympa. On la débute sans prendre trop de risques, en attaquant tardivement les postes depuis les chemins, mais les concurrents du raid court sont sur la zone depuis un bon moment et constituent tout autant de points de repères pour s’aider (…surtout que certains campent auprès des balises en se demandant comment partir à la recherche de la suivante). On fait quand même une grosse boulette en compagnie d’une équipe de chez 400 team en débarquant sur la 8, avant la 7. Heureusement, on tombe sur les autres Frites pile à ce moment là et ils nous aident à se recaler. Le détour coûte cher et on est alors 11° au départ du trail annoncé à 14km pour 400m de D+. Onn revient rapidement sur une équipe de djeun’s orienteurs du 42, on reste ensembles un moment, mais Franck commence à coincer. Il a quasiment pas re-rempli son camel au parc et le partage de nos réserves va s’avérer délicat. On débarque d’un single sur une piste et là, le balisage fait défaut.raid nature 42 2014 (6) 800m à gauche où on a entendu des voix ? Rien ! Idem à droite: Rien ! je me souviens alors de rue-balises aperçues le matin en passant à VTT plutôt sur la droite et on repart de ce côté là. Bingo on retrouve la bonne piste, puis une balise flottante et……une équipe en face de nous ?!!…qui a fait les crêtes à l’envers (ils sont partis à gauche précédemment). On en reverra deux autres au sommet. C’est la kermesse ! (Bugg n°3)…sauf que dans l’opération ces équipes ont ainsi certainement raccourci le parcours de cette section trail. La redescente vers Pélussin est longue, ça fait un moment qu’on sa balade sur les mêmes chemins que sur la section VTT et Franck est désormais en pilote automatique. On saute sur nos vélos après 3 flèches tirées à l’arc, le temps de se faire dérouter par une flèche de l’orga qui dit le contraire de la rue-balise, et on rejoint Pélussin pour la dernière C.O. urbaine. Cette fois-ci, Toma prend Franck en laisse et j’oriente, allant aussi pointer les postes. On se tire un peu la bourre avec une équipe mixte. Ca commence à bien faire, y’en a déjà une qui nous a croqué sur la fin du trail ! Dernier atelier biathlon, mini CO de pénalité, rappel sur le viaduc et l’affaire est terminée en ….7h30. Whaouch !!. l’an passé, ça s’était gagné en 3h59 !! Au final un raid sympa, malgré les buggs et le trail qui repasse (trop) sur les chemins pris une heure avant en VTT’O.
raid nature 42 2014 (3)

PostHeaderIcon Denis vient à bout du Tor des Géants

De Chivre Denis Tor 2014Après plusieurs UTMB, Denis De Chivré s’était lancé cette année le défi de boucler le Tor des Géants. C’est chose faite en 123 heures et 201 petites secondes et à la 151° place s’il vous plait.

PostHeaderIcon Le tour du Lac d’Annecy en accéléré

Comme tous les premiers WE de Septembre, l’Ancilevienne est au programme.
Le principe est très simple : 46km en bike&run autour du Lac d’Annecy.
Départ de Annecy-Le-Vieux pour une section bloquée de 6km. Départ fulgurant de Jean-Christophe, mon partenaire local du 74 puis mon premier relai long pour lui permettre de récupérer. Un coup de montée bien casse-pattes autour de Menthon avec des relais disparates en fonction de la pente.

Puis démarrage du bike&amd;run plus “plat” à partir de Angon. Pas de plan prédéfini pour les changements avec JC et nous changeons au feeling dès une baisse de régime. En conclusion, des relais toutes les 45s à 60s. Un petit coup de mou vers Duingt pour moi mais JC assure comme une bête avec des relais à plus 17km/h, puis c’est à lui de piocher à l’entrée d’Annecy. Heureusement, la forme était revenue et on finit au taquet avec l’objectif de boucler en moins de 3h.anci1

Une dernière montée raide et courte pour atteindre le centre de Annecy-Le-Vieux et le verdict tombe : 2h 54min 14s , 15,8 km/h de moyenne, 3min 47s au km.

Au final Super journée sans préparation spécifique.

Franck