Gallery

rav-jour1-2 4 img_8246.jpg 2011rif-vttdim-jo
mars 2008
L Ma Me J V S D
    avr »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archive pour mars 2008

PostHeaderIcon Asics Winter Trail

 ascis-winter-trail-08-17.jpg

Le 16 mars, deux vaillantes Barakafrites étaient au départ de l’Asics Winter Trail de la CLUSAZ, histoire de compléter une sympathique collection de Buffs multicolores. Joli trail des neiges en nocturne sur le plateau de Beauregard (1700m) en face de la chaîne du Mont Blanc (un attrape touriste car invisible ce fameux Mont Blanc). Malgré une neige version soupe (dur dur pour les appuis) on a fait une belle course qui peut se résumer en 2 temps (c’est mon coté prof qui ressort…) :
Dans un premier temps on nous a baladé sur le plateau de Beauregard où on a monté et descendu plusieurs bosses bien cassantes.
Dans un second temps une fois les jambes bien dures on s’est avalé une belle descente (700m D-) sur les pistes de ski de pistes.
Après 1h de course je finis enfin par boucler mon 1er trail sur neige. Quelques minutes plus tard Eric arrive à son tour bien content d’en finir.
Après l’effort, le réconfort, les organisateurs nous ont offert une Tartiflette géante histoire de se réchauffer. Pour finir on repart bien content de cette aventure savoyarde avec chacun un Buff et un joli tee-shirt technique Asics.
Coté temps le 1er Sébastien Fayolle termine la course en 45min contre 1h pour ma pomme (66ème) et 1h16 pour Eric (223ème). Au total 311 concurrents ont fini la course. Moi aussi, et c’est la première de cette saison 2008, la saison des Barakafrites !
Seb

PostHeaderIcon Barakafondue

Bonjours les Barakafrites, juste un message des nouveaux venus sur le blog. Une info les Barakafondues seront sur le OBIVWAK au mois de mai. L’objectif est le circuit ”E” 37 km, on espère ne pas être trop fondus à l’arrivée ET faire honneur au team. A suivre… http://www.obivwak.net

PostHeaderIcon Le Raidounet (Ecoraid Devesset 17/02/08)

Le dimanche est un grand jour. Nous partons pour un Raidounet en équipes mixtes! Pour l’occasion, deux équipes Barakafrites sont constituées. Nous allons vous faire partager le Raidounet de l’une d’entre elles, les “Barakafrites Bis” (Gwen et Fanny).Tout d’abord, revenons au pourquoi du comment, c’est-à-dire: POURQUOI AVOIR DECIDER DE FAIRE UN RAID EN COUPLE EN FEVRIER ET EN HAUTE ARDECHE DE SURCROIT???Folie pure nous direz-vous?Cette idée (un peu folle je vous l’accorde) nous est venue le 31 décembre 2007 (non nous n’étions pas -encore- sous l’emprise de l’alcool en cette fin d’année). Il faut dire que nous revenions d’une sortie ski de fond, que nous nous préparions à passer quelques jours tous ensemble à Autrans et que nous avions envie de prendre des bonnes résolutions sportives pour 2008.En feuilletant le book d’endurance, nous cherchions des petits raids faciles pouvant être faits en mixte. Et nous nous sommes laissés tenter par le Raidounet de Devesset. Il faut dire que le programme était alléchant: ski de fond , raquettes et sarbacanne, ce qui était plutôt ludique.

Le dimanche est un grand jour. Nous partons pour un Raidounet en équipes mixtes! Pour l’occasion, deux équipes Barakafrites sont constituées. Nous allons vous faire partager le Raidounet de l’une d’entre elles, les “Barakafrites Bis” (Gwen et Fanny).Tout d’abord, revenons au pourquoi du comment, c’est-à-dire: POURQUOI AVOIR DECIDER DE FAIRE UN RAID EN COUPLE EN FEVRIER ET EN HAUTE ARDECHE DE SURCROIT???Folie pure nous direz-vous?Cette idée (un peu folle je vous l’accorde) nous est venue le 31 décembre 2007 (non nous n’étions pas -encore- sous l’emprise de l’alcool en cette fin d’année). Il faut dire que nous revenions d’une sortie ski de fond, que nous nous préparions à passer quelques jours tous ensemble à Autrans et que nous avions envie de prendre des bonnes résolutions sportives pour 2008.En feuilletant le book d’endurance, nous cherchions des petits raids faciles pouvant être faits en mixte. Et nous nous sommes laissés tenter par le Raidounet de Devesset. Il faut dire que le programme était alléchant: ski de fond , raquettes et sarbacanne, ce qui était plutôt ludique.Mais ça c’était seulement l’hypothèse de départ…. L’hypothèse d’arrivée était beaucoup moins intéressante!Tout compte fait, le manteau neigeux n’était pas suffisant pour faire du ski ou des raquettes. Les épreuves de la course ont donc étaient modifiées quelques jours avant le départ. Adieu raquettes et ski, bonjour vtt et trail! Nous (les filles surtout) étions déjà beaucoup moins entousiates!!! Et à cela, s’ajoute la température du plateau ardéchois qui flirte avec le zéro.Au risque de briser le suspens, il faut préciser que ce Raidounet était plutôt, comment dire….

Raidard!!!

Après avoir planté le décor, nous voilà tous au départ au bord du lac. L’équipe 1 des barakafrites composée de Sarah et Thomas prend le départ, alors que notre équipe qui devait partir juste derrière eux n’est même pas encore dans le sas de départ. Finalement aprés plusieurs appels de la part des organisateurs, nous partons en dernière position, bien 10 minutes après que les derniers concurrents soient partis!

Notre Raidounet commence pluôt mal, ce départ tardif est la cause de grosses tensions dans notre équipe…

Nous partons à la recherche de la deuxième balise, notre orienteur (Gwen) a trouvé un super chemin qui devrait nous conduire directement dessus. Mais avec le stress du départ, nous ratons l’embranchement d’un petit sentier; au final nous jardinons pendant une heure et faisons pas mal de dénivelée en plus!

La suite du trail se passe un peu mieux, nous essayons de rattraper notre retard. Nous coupons à travers les bois: c’est quitte ou double, soit nous nous perdons et gagnons encore du retard, soit nous visons juste et limitons les dégâts. Finalement, c’était une bonne orientation, nous rattrapons une équipe de Raid.

Mais là c’est le drâme!!! Galvaniser par son orientation de folie, Gwen part en courrant poinçonner l’avant dernière balise. Nous nous sommes mal compris, Gwen pensait que j’allais l’attendre et moi je pensais le suivre (en marchant vite). Après de nombreux appels sans réponse de la part de Gwen, j’en conclu que je suis perdue!!! Mon côté flemmard me perdra: pour ne pas trop me fatiguer je n’ai pas de sac, donc ni téléphone, ni à manger, ni de quoi me couvrir et en plus je ne sais même pas où nous sommes car j’ai fait une confiance aveugle à mon orienteur! Bref, après un gros moment de panique, je croise une équipe de raideurs qui me montre leur carte et m’indique le chemin pour repartir à Devesset (en fait nous étions tout près).

Finalement, je retrouve Gwen, un peu affolé lui aussi et nous terminons notre trail.

Nous arrivons à l’épreuve de sarbacanne et apprenons que Toma s’est blessé et doit repartir à Valence… La mort dans l’âme nous continuons notre périple.

L’épreuve de sarbacanne est plutôt concluante, nous n’avons qu’un seul tour de pénalité. Solidarité de l’équipe oblige, nous sommes obligés de faire le tour de pénalité ensemble (heureusement il était court!).

Après une course d’orientation dans le village, nous partons en Run and Bike vers le lac. En réalité s’était du Run and Run pour Gwen et du Bike and Bike pour Fanny.

Nous arrivons alors pour l’orientation dans le camping, qui est une course d’orientation mémoire. Cette section est très ludique et se passe à merveille.

Et enfin pour terminer, la section vtt d’orientation se passe bien à part que Gwen n’arrive pas à poser ses fesses sur la selle du fait de la sortie vtt de la veille. Une sortie toute en danseuse histoire de faire fumer les cuisses.

Autre anecdote: nous avons fait une fausse arrivée (c’est plus original qu’un faux départ!).Trop contents d’arriver, nous en avons oublié la dernière balise? Nous avons donc du retourner la chercher avant de pouvoir ENFIN réellement en découdre avec ce Raidounet!!!

PostHeaderIcon Inkospor

Les bidons Inkospor 

Au moins, on aura déjà tous le même bidon…à part sur les courses où il y aura plus de 4 Barakafrites inscrits… :-) Et bien sûr pour faire comme les pros : “On remercie Stéphane d’Inkospor pour le soutien énergétique !” :-)

PostHeaderIcon Week end à Devesset.

img_0013.jpg

Le 16 et 17 février les barakafrites étaient au lac Devesset pour un week-end pépère avec leurs douces moitiés, au programme, sortie vtt le samedi suivi d’une soirée crêpes et GROS raid en mixte le dimanche (qui était soit disant un raidounet!!!). Le samedi Seb, Thomas et moi-même partons sous un soleil radieu pour une soit disante “petite sortie vtt” dans les montagnes froides du haut plateau ardèchois. Comme à l’accoutumée nous partons du gite à la barbare, sans carte et tout au feeling. Aprés quelques minutes de vtt nous arrivons à proximité du lac de Devesset, et je propose que l’on aille jusqu’au lac pour trouver un panneau récapitulatif de toutes les sorties vtt du coin, afin de choisir une sortie adéquate avec la condition physique actuelle (quasi-nulle pour ma part!!!). Mais là tout bascule dans l’horrreur quand Seb et Thomas décident, tels des félins (sauf que les chats eux savent vraiment s’orienter), de suivre le premier panneau vtt que l’on rencontre, sans en connaître ni la distance ni la dénivellée. Et nous voilà partis à nouveau pour une sortie vtt fantôme. Aprés les quelques premiers kilomètres avec alternance de chemins pas trop techniques mais parfois enneigés, le parcours s’avère vraiment sympathique et Thomas peut nous faire part de ses grosses qualités de pilotage sur tous les types de revêtement. Arrivé au premier village, il a tout même fallu que l’on jardine une bonne petite demi-heure avant de trouver le bon chemin et continuer notre sortie fantôme. Aprés avoir pris la bonne route, la sortie se corse avec quelques belles montées bien exigeantes, juste là pour nous rappeler que la condition physique n’était plus là!!! Aprés ces quelques belles montées nous pouvons enfin apprécier les belles descentes de ce parcours. Aprés trois heures d’effort et 8OO m de D+ nous voila de retour à Devesset, à quelques mètres du gite. C’est magique!!! Une sortie exceptionnelle et en plus ils ne m’ont pas perdu, décidement ils ont vraiment progressés les deux bougres, même sans carte ils ne se perdent plus.On va pouvoir enfin aller manger les crêpes!!! YOUPI!!!

PostHeaderIcon Bonjour tout le monde !

Bienvenue dans le blog des Barakafrites !