Gallery

DSC05262.JPG P1000061.jpg 10396_10200102660118692_1307376555_n mirmande1
juin 2011
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Archive pour juin 2011

PostHeaderIcon Reportage sur A-Corsica TV

http://corsicalive.fr/acorsicatv/sports.php?video=SCB110606.flv

Encore un sujet à voir dans Corsica2011-corsicaTVl’émission “Sports” de la web TV “Acorsica”, à partir de la 10° minute ! Un peu beaucoup d’interviews, mais aussi quelques images furtives des départs et arrivées des deux premiers jours dans le nord de l’île.

PostHeaderIcon Corsica Raid: vidéo du 3° jour

PostHeaderIcon Corsica Raid Aventure: le bilan

Voilà plus de 15 jours qu’on a terminé cette belle semaine in Corsica, on peut donc dresser un premier bilan à tête reposée.

- L’équipe: On pensait vraiment pas jouer cette place. Mais on s’aperçoit aussi qu’on est maintenant bien rodés. On a bien progressé dans la gestion du matos et des points d’assistance (faut dire que souvent les assistances se faisaient avec arrêt du chrono: ça aide !). On a par contre besoin d’orienter à deux, quelle que soit la doublette, c’est comme  ça qu’on s’en sort le mieux. La bonne humeur du “vieux” fait pas mal dégonfler la pression, même si parfois son orientation au feeling fait un peu peur, (faut dire qu’il y voit moins bien sur les cartes de près maintenant (Optic 2000 !), mon tétu de frangin veut rarement mener la barque mais se charge de contrôler, il lui reste à dire tout ça aussi franchement à Freddy qu’à son fraternel. Et quant à moi, si je fais mon auto-analyse, il se pourrait bien aussi que je sois tétu, mais bon…..les autres complèteront
- La course: paysages merveilleux, activités inédites ou si rarement vus sur des courses (canyons, …), on s’est vraiment régalés. Les parcours à pied étaient superbes, les canyons magiques,…. Si on devait chercher des “petites bêtes”,  on pourrait regretter d’avoir du finalement faire pas mal de liaisons route/camion d’une arrivée d’étape au départ de l’autre, mais bon c’est aussi du aux changements de programme dus à la météo. Et puis, on aurait aimé faire plus de VTT, mais là aussi, monter un raid, c’est faire des choix !
- L’orga ?… aux petits soins. Des supers buffets le soir à la remise des prix. Des classements clairs et détaillés chaque soir, des bénévoles bien sympas. Ils font un gros boulot de comm sur leur épreuve, et on doit souligner la parfaite gestion de la difficile adéquation “Cartes/Emplacement des balises”. On n’a jamais cherché une balise plus que de raison, et pourtant on n’est pas des “Georgiou”. Après, on n’est pas des fans des ”épreuves patrimoniales”, mais on peut comprendre que les instances locales poussent pour conserver ce versant  de l’épreuve.
En conclusion! Merci les Corses, on s’est bien régalés !

- Un grand merci à nos petites femmes pour nous supporter tout au long de l’année et gérer nos absences comme des reines. Merci à ceux qui nous ont prêté du matos (Team Vibram Lafuma, Raidlink’s), à nos partenaires matos privilégiés (Compressport, Zerod, Lafuma, Julbo, Ekoï et Inkospor) ainsi qu’à Petzl et Hove pour leurs aides ponctuelles.

PostHeaderIcon Nouvelles fraiches

Corscica2011-dauph

PostHeaderIcon Album photo du Corsica Raid

Y’a déjà 10 000 photos dans la page “photos 2011″, mais voici venir celles de Corsica2011-canyon5l’organisation. Avec 3 photographes en permanence sur le terrain, ils nous ont concocté un joli diaporama. Alors n’hésitez pas, …..Bavez !!!
http://www.pixinbox.com/album.php?js=1&ssid=d2lhN42rl3oXZgg2vIq9uBpQ

PostHeaderIcon Corsica Raid – étape 5- mercredi 8 juin

Le réveil a sonné tôt, une fois encore. Il faut rouler jusqu’à Bonifacio. Rendez-vous est donné au Cap Pertusato à quelques encablures des célèbres falaises. Hélas, on ne les longera pas en kayak. La très belle section de kayak a été annulée à cause des conditions météos. Mer formée et vent fort ont contredit nos plans. Idem pour l’épreuve de plongée, mais là on est plutôt content vu notre niveau de connaissances en “poiscaille insulaire” et en apnée. Corsica2011-5279A la place, une jolie mais courte C.O. a été programmée sur les falaises avant de retrouver le parcours initial: un coastering sur le sentier littoral en direction de la Tonnara. Bref, on va encore devoir galoper ! Freddy est carrément infirme, la cheville est bien “patate”, pas besoin de réfléchir longtemps pour la compo. On a convenu de surveiller gentiment nos poursuivants mais dés le départ, les VK2M (5° au scratch) font tout péter, et comme les 4° essaient de suivre, nous voilà obligés de réagir. Saut que Toma panique et voudrait qu’on se fasse sauter le palpitant pour les recoller tous. Ca chauffe dans la baraque, comme aux plus belles heures de notre enfance, avant que le frérot ne calcule que perdre 50min. même sur une étape de 4h, serait assez difficile. On se calme donc, on passe au port, au point d’assistance, sur lequel on récupère un seul bidon (vu qu’on croyait que le chrono s’arrêterait et que finalement non, on s’est bien loupés sur les consignes à Freddy et on se retrouve tous les deux avec pas bezef de flotte pour le final !! aïe !), on retrouve nos « adversaires » . Ah tu vois Toto, ils sont pas si loin ! Sur le début du coastering, on est en compagnie des GMPA, résignés, persuadés que les espagnols se sont envolés devant (la suite nous prouvera le contraire). On se prend un petit rythme, en admirant le paysage et en faisant des photos. On gère la flotte et au 2/3 du parcours on se fait doubler par Seppedy et Gonzalez qui se sont encore perdus. Autrement dit, les GMPA qui sont devant, ne savent pas qu’ils avaient une chance en or de l’emporter, alors qu’ils sont en train de faire du tourisme (un poil plus rapide que nous quand même). On va finir l’étape à jouer à cache avec les espagnols et le GMPA qui multiplient les bourdes. Corsica2011-5276On a fait un quatuor avec les Taill Aventure et on s’aide mutuellement niveau itinéraire. On se retrouve même un bon moment en tête ! Finalement, dans la grande baie finale, on assiste de loin au sprint final. Les GMPA ne reprennent qu’1 min aux espagnols et vont donc perdre le raid pour 3 min. Argghh ! On rejoint le dernier point de CP, 2h40 de course, on a eu assez d’eau et Ayé on a fini ! le podium est à nous, même s’il reste deux petites sections à boucler.
Corsica2011-viacord3Dans l’après-midi, on va attendre lonnngggtempps notre passage à la via ferrata,… heureusement que la vue vaut le détour. Ensuite la dernière étape décalée d’une heure à cause du retard, se tient en début de soirée à Bonifacio. On doit retrouver des indications dans Bonifacio sur la base d’un plan touristique. Le temps n’est pas pris en compte, y’a juste des minutes à perdre si on trouve pas les indices et…. on est obligés de marcher !? « Tiens, c’est Pékin express ! commentent les passants  ». On a un peu l’air c….., autant le dire, j’adhère moyen à cette déclinaison de l’aventure , mais bon,…. Le retour en peloton jusqu’à la ligne d’arrivée est l’occasion pour les officiels de tourner les dernières images d’arrivée où nous attend Freddy avec sa béquille, ainsi que le buffet d’arrivée. Attendez que je mange, je vous fait le bilan du raid après

PostHeaderIcon Corsica Raid Aventure: étape 4 – mardi 7 juin

L’orga nous a donné rendez-vous pour un départ à 8h30 au col de Bavella. On sait que ce sera un trail sur un parcours de repli. La nuit a été courte et la cheville de Freddy a doublé de volume. De toutes façons, c’était prévu que Toma fasse ce trail avec moi, qui ai plus dormi que les autres. On mettra ensuite Toma au repos sur les 2 sections de VTT de l’après-m. Mission du jour: reprendre sur le trail le temps perdu dans la nuit. Et enfoncer le clou en VTT de façons à ne pas se retrouver dans un mouchoir de poche avant la dernière étape à Bonifacio. Nos principaux adversaires, l’équipe Taill Aventure court depuis le dimanche qu’avec 2 raideurs, le 3° étant dans le plâtre. On se dit qu’ils vont forcément exploser à un moment ou un autre. Finalement, face à la méto encore très couverte, l’orga a choisi un itinéraire de repli sur le GR20 en aller retour depuis le col de Bavella jusqu’au refuge d’Insinau, juste en dessous du Monte Incudine. On nous dit également qu’on saura au refuge si le parcours se poursuit jusqu’au sommet (500m de D+ en plus !!) si les nuages ont disparu du sommet. Dès le départ, GMPA et les Espagnols partent vite, on joue pas dans la même cour. On fait un long bout de chemin au coude à coude avec “Taill Aventure”, ils mènent souvent et pour selon que je suis normalement le plus frais, je trouve que ça va un peu vite. Dans les premiers raidars, on prend une dizaine de mètres d’avance et on décide d’essayer de creuser l’écart. Plus tard alors qu’on approche du refuge, on les aperçoit pas très loin de nous. Purée !! Ils sont bien revenus. Peu avant le refuge on croise les deux équipes de tête qui redescendent: Ouf ! On n’ira pas au sommet ! En redescendant, on croise les 4°, on estime notre avance à 6min, insuffisant. Il faut se faire la couenne sur le retour pour combler le déficit d’hier. Heureusement, le parcours n’est pas “linéaire” dans le sens ou ce n’était pas une montée/descente. On a encore pas mal de montées, ou de plats sur le retour (”plat” façon de parler parce que le GR20, même quand c’est plat, c’est truffé de gros cailloux !). C’est mieux pour les quadris !
corsica2011-bavella-trail A quelques mètres de l’arrivée, on croise la télé. Toma veut pas leur causer et m’engueule de m’arrêter pour l’interview. Dès la ligne passée, on déclenche le chrono et finalement on a pris plus de 20 minutes sur le retour: ouf !! Encore 4h de course à pied ! Merci les compressport !

L’après-m, Freddy rentre en lice pour deux grosses sections de VTT, une première très VTT’O descendante avec 14 balises dans un mouchoir de poche, suivi d’un long VTT sur des GR. Il s’est fait strapper la cheville, ça va plutôt bien, à part pour déchausser. Sur le premier VTT’O, je suis un peu à fond- à fond et on se retrouve rapidement en tête avec les Espagnols. On compte pas trop sur eux vu le nombre de fois ou ils se sont paumés en tête dans des trucs évidents. Freddy est pas trop rassuré par ma vitesse d’orientation, et finalement il a raison, on arrive à la 7….mais on n’est pas passés à la 6. On y perd quelques minutes, ça gueule un peu… et on voit revenir les poursuivants. Une fois tout rentré dans l’ordre, on arrive seconds à l’assistance. Le chrono s’arrête. Le temps d’enlever une couche de fringues, de recharger en eau (on vire la boisson énérgétique, moi comme Freddy, car on a des maux de ventre ) Et on repart premiers sur le second VTT qui s’annonce bien long (enfin une vraie étape de VTT !! ). Speedy et Gonzalez reviennent rapidement sur nous, on les laisse filer et on reste concentrés. Niveau orientation, c’est assez facile, les orgas ont glissé quelques points oranges dans les carrefours délicats.  Dommage ! On aurait pu en perdre quelques uns ! Hi hi ! La portion entre la 6 et la 8 fait bien mal aux jambes, on a encore une montée à plus de 1000m à enquiller. Freddy ne peut pas me tracter, mais on gère comme des chefs ! On loupe pas les quelques sentes à attraper au sommet pour cueillir les CP du haut.

Corsica-J4-3

La dernière descente est une longue piste, pas de risques de se paumer, mais pas très rigolote ! L’arrivée à Ste Lucie est encore bien sympa, avec pas mal de monde. Derrière, les écarts sont creusés. Inch Allah, mais normalement le boulot est fait et avec 50 min d’avance sur les 4°, on ne devrait pas descendre du podium ! Soirée remise des prix bien sympa avec encore un super buffet, puis retour sur Zonza pour le dodo. Demain, il faut encore se lever tôt pour convoyer vers Bonifacio !

PostHeaderIcon Corsica Raid Aventure : la nuit du lundi au mardi

Corsica2011-Nuit

Lors de la remise des prix lundi soir,et alors que les premières gouttes commencent à tomber, l’orga nous annonce que l’étape nocturne sera raccourcie. La CO prévue en seconde partie de nuit sur le plateau du Cuscionu est annulée. Sage décision, quand on voit la carte prévue (quasi zéro sentier sur un truc ressemblant en gros au plateau de l’Infernet à Fond d’urle).
On garde les compositions prévues. Toma et Freddy partent sur le long trail à 22h30, la gore-tex sur le dos, les bâtons aux mains, et le moral au beau fixe. La première heure sera très rapide, les équipes se marquent à la culotte et tentent de faire le trou à chaque difficulté. Dans un chemin creusé par les pluies et jonché de racines, Freddy chute lourdement, il reste au sol quelques instants avant de se relever se tenant la cheville : entorse… ouch, mauvaise nouvelle, mais à chaud, ça le gène pas trop… L’équipe repart en queue du peloton de tête et se retrouve derrière les locaux de Borgo. Mauvaise pioche de les avoir suivit, 10 minutes plus loin, les 2 équipes font demi-tour, tout est à refaire… Heureusement, Toma et Freddy gardent le moral et reviennent aux mollets sur 3 équipes en train de jardiner la 10. S’en suit la progression jusqu’à la 11, qui sur la carte semblait pourtant facile : fond de vallon, chemin longeant un ruisseau. Mais la végétation Corse et l’heure avancée n’arrangent pas les choses. Ayant de bonnes jambes, sur 2 fois ils faussent compagnie aux 2 équipes Corses les accompagnant, mais, bloqués par le maquis, doivent se résoudre à rapidement les rejoindre. Sur la dernière heure, ils seront bien content d’avoir un guide du coin, très fatigué, mais encore lucide pour tous les ramener à bon port. Ils atteignent l’assistance à 3h du mat. après 4h30 de pluie, où je les attends en trépignant depuis 2h du mat. Arrivés à 2h10, les militaires du GMPA ont fait un gros coup. Arrivés 1/4 d’heure après, les Espagnols sont dans la roue des Tail’s Aventure, les 4° du classement, sur lesquels nous avions 15min d’avance avant ce trail. Rapide calcul: ils nous sont donc passés devant et ont une bonne dizaine de minutes d’avance sur nous. Allez, au lit, vite, on ne sait pas de quoi demain sera fait. On nous renvoie vers Zonza pour la nuit. Le programme sera donc changé, puisqu’à l’origine, on devait repartir depuis cette assistance sur un trail de malades, avec l’ascension du Monte Incudine et des Aiguilles de Bavella sur le GR20. Le temps de rentrer sur une route épique et de poser la tente, on se couche vers 4h30 du matin, le réveil sonnera à 7h. à suivre

PostHeaderIcon Et hop sur France 3 Corse !

Corsica2011-fr3http://info.francetelevisions.fr/video-info/index-fr.php?id-video=000274968_CAPP_SportInCorsicadu13juin2011_130620112012_F3

Quatre minutes d’images sur le Corsica raid à voir à partir de la 13° minute de l’émission “Sport In Corsica” du dimanche 13 juin, la version “made in Corse” de Stade 2. On y retrouve l’interview de Luc à la fin du trail de mardi matin, et l’équipe en plein préparatifs pour le départ VTT de l’après-midi.
PS le journal, …à l’ancienne…, y’a que ça de vrai !!
et si le lien ne vous mène pas directement à la bonne émission, revenez en page d’accueil et tapez “sport in corsica” dans le menu recherche en haut et ensuite choisissez l’émission du 13 juin

PostHeaderIcon Corsica Raid Aventure: étape 3 – lundi 6 juin

Corsica2011-5269Pour ce troisième jour de course, c’est lever 5h00 du matin. Il faut être à 7h30 au Col de Bavella. L’orga a noté dans le road book qu’il fallait compter 2h de voiture. On est les derniers à quitter le camping mais en fait on y sera en 1h30 en se trainant. Au menu du matin, 2 splendides canyons avec assistance entre les deux et chrono neutralisé tout le matin. 100% plaisir donc, en essayant de ne pas se griller les vitamines à faire le couillon dans les vasques. Il a plu un peu la veille au soir, mais les canyons sont maintenus: ouf ! Comme j’ai “rien” fait la veille l’après-m, je me “sacrifie” pour faire les deux canyons, Toma fera le premier avec moi (il aime pas ça les trucs en cordes…) et Freddy le second. La marche d’approche vers le premier est un peu longue, y’a deux belus qui ont pris leur combi sur l’épaule, c’est nous ! Et on s’emmerde bien à crapahuter avec. On se paume deux ou trois fois avec les 3 autres équipes parties avec nous. Au final, ces 2 canyons vaudront vraiment le détour. Le premier pour la hauteur des toboggans et des rappels, le second pour la géologie des lieux et la beauté de sauts.
Petit repas à midi et on descend le col direction Viseo pour deux sections de VTT avec une assistance au milieu. Freddy fait la première avec Toma (la plus longue) et je le remplace pour la seconde très courte mais à priori plus “boussole”. Finalement les deux lascars avalent leur section en 1h30 (2° meilleur chrono), à fond sur les pistes forestières en compagnie de l’équipe espagnol CAT OXYGEN et des vététistes belges de BIKEAID, non sans faire une petite connerie (hein ?), et on enchaine la seconde avec Toma en une demi-heure. On fait d’ailleurs le meilleur temps sur cette section. Purée, c’est du super-sprint ! L’arrivée à Zonza façon tour de France est bien sympa.
On fait les malins, mais à ce moment là, on est plutôt content de ne pas avoir tapé dans les réserves vu le programme annoncé pour la nuit. Freddy + Toma de 22h30 à environ 2h du mat en trail’O, suivi de Luc + Freddy en C.O. nocturne sur le plateau du Cuscionu avec obligation de rentrer avant 6h du matin. Corsica2011-park
Finalement il en sera complètement autrement !
à suivre !