Gallery

defivertdrome2008_340.jpg baraka-bidon.jpg dsc06992.jpg dsc0323
avril 2021
L Ma Me J V S D
« oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

PostHeaderIcon Dans la Dentelle !

“Les dentelles du Ventoux de la Grande Traversée du Vaucluse de la Finale Open du Challenge National des Raids 2011″ vu par Toma401573_387217617978236_201483206551679_1254558_339734718_n

IMG_47431er trail’O à 3 : Dés le départ, sous l’arche, ça part direct dans 2 directions presque opposées , le fond du peloton a choisi la bonne option (un champ avec clôtures), plusieurs grosses pointures sur l’avant du peloton ont choisi la mauvaise (le centre du village et un rallongi) : au bout de 5min de trail on se fait donc doubler par Lafuma, Chauds Patates, Garmin, Quech’, etc… Sur cette section Sylvain n’est pas au mieux mais c’est pas très grave la course sera longue…

0100VTT o’ : Sylvain et Freddy partent ensemble. Ils reviennent sans l’option (comme décidé au départ) mais assez contents car ils ont pu « tracer » sur une portion cyclable l’un derrière l’autre. Le choix parait pas si mal (à voir avec les classements sport ident) et il devrait nous permettre d’avoir un peu plus de temps pour caler des options plus payantes avant la nuit, et surtout de nous recaler avec les cadors en CO.

IMG_4861Roller : je pars avec Sylvain, on a le vent pleine poire sur une bonne piste cyclable bien roulante. L’orga avait parlé d’une chicane, mais pas à double virages, et en plus en roulant je n’arrive pas à me repérer sur la carte… Un panneau annonce une descente, je fais le show man (j’ai fait du ski roue cet hiver non mais ! …) Résultats je passe la première courbe hyper limite, je cherche un moyen de freiner, je m’emmêle les pieds et ne peut pas me rattraper sur le second virage : une Candeloro plus loin et le raid + ma saison auraient pu s’arrêter là, quelque bobos au bras et aux mains seulement… On repart plus tranquille pour finir à l’abri dans les roues d’une autre équipe bien plus balaise que nous.

Bike and Run : Freddy et moi. Pas technique en orientation mais pas cool pour les cuissots après déjà 3-4h de course et du lactique. Une section de transition.

Trail O + surprise : Sylvain et moi. Sylvain s’est un peu refait la cerise donc on décide d’aller chercher les 2 options qui se situent dés le départ du trail. Le soleil commence à réchauffer l’atmosphère mais le petit vent continue à nous secouer la tête. Dés le départ on est rattrapé par Benoit et Fanny (Vibram mixte), suivis par le mythique René Rovéra (Garmin) et les Chauds Patates. On colle un peu mais le rythme est bien trop élevé pour nos pauv’ cuisses, on décide donc de rester dans notre carte. Les 2 options en poche, une coupe dans le pentu et un super single aérien dans les buis avec une superbe vue sur l’Abbaye de Sénanque, on se retrouve au début de l’épreuve surprise : une petite co avec photo aérienne. On décide dés le départ d’en laisser 3 qui se situent à l’écart, Sylvain a les quadris bien durs, et la journée est loin d’être terminée. De bons choix d’itinéraire pour une CO pas très compliquée et on se retrouve avec Anne Simon (Arverne) et un peu plus tard avec Mister Magnum el campion del mundo (Quechua) : que du beau monde sur cette finale !! La fin du trail est bien plus difficile pour moi, la piste qu’on emprunte étant goudronnée, je suis scotché au bitume…

VTT o’ : Sylvain et Freddy. Sylvain n’est pas au mieux, les crampes se sont réveillées sur le vélo, ils reviennent sans l’option et après avoir cassé la laisse dans une chute.

VTT o’ : Freddy et moi. On part dans l’idée de faire un max d’option avant la nuit. Passé un petit hameau genre vide grenier, on se retrouve devant le bon chemin avec plusieurs équipes pour aller à l’option E (1h00), mais une rubalise de l’orga ainsi qu’un fil de fer nous barrent le chemin. On vient de voir le proprio juste avant et vu la soufflante qu’il nous a mis car on était passé par sa cour (comme pas mal d’équipes semble-t-il), on se dit que le bon chemin est donc celui qui se trouve 50m avant et que l’orga a placé cette rubalise (presque la seule qu’on verra sur 2 jours de course) pour nous éviter un chemin privé (et miné ?). Et après avoir fouillé pendant 45′ comme des ânes le secteur et une pauv’ ruine en bas du vallon, on s’aperçoit que la balise n’est pas placée au même endroit sur les deux cartes : et mince ! Retour à la case départ, on a perdu suffisamment de temps comme ça, on part de la zone en se disant que si ça se trouve l’orga va même l’annuler (vu que les 2 cartes sont différentes) et qu’on a vraiment jardiné pour rien. (en fin de course Seb nous dira qu’il avait mis cette rubalise en travers du chemin pour éviter qu’on se prenne la fil de fer… argh…). 5 min plus tard Freddy crève dans le descente, on se déconcentre encore un peu plus… On prend la première à gauche et on descend comme des balles, pour faire demi-tour au bout de 1km de descente car une épingle à cheveux n’est pas sur la carte. Rretour case-départ, on recale la boussole, mais SI c’était le bon chemin.. bref déjà qu’on a pas un gros physique, mais en plus on se rajoute du dénivelé… on arrive à 20h à la porte horaire de 21h… ouf mais oups… on ne fait que l’option et une balise qui coûtent 3h cahcune, je casse mon câble de dérailleur arrière et on rentre vers 22h30 je crois (je n’avais pas de montre durant tour le week-end) (NDLR : pratique pour les portes horaires).

IMG_4950CO Mormoiron (Celle-là ceux qui étaient aux Dentelles le samedi en 2010 doivent s’en souvenir) Freddy et Sylvain. Comme c’est de nuit et que je me souviens de la zone ultra technique, je leur dis d’y aller tranquille et de ne faire que les “faciles”. Ils partent tranquille, Sylvain va bien mieux et va faire une très belle puisqu’ils n’en laissent que 4 sur 11 avant la porte horaire de 0h30. Quand ils arrivent je suis déjà au fond de mon duvet, non sans avoir profité de la bonne soupe aux oignons et croutons de l’orga.

3h max de sommeil et c’est reparti pour le Chalet Reynard avec un départ en CO à 5h du mat’

14124112Freddy-VentouxToma-VentouxTrail O’ à 3 : LE plus beau souvenir du raid ! Un vent de malade, brouillard, un froid glacial au sommet du Ventoux (-20° ressenti au sommet d’après l’orga), et un choix pas très glorieux de notre part = suivre Benoit Peyvel qui heureusement pour nous n’est pas au mieux les jambes toutes crampées . On se fait toute la CO sur le porte bagage, retrouvant même après Sylvain Montagny et sa bande pour les dernières balises. Y a pas de quoi être fière, mais on serait 4° sur cette section, OK on n’a jamais regardé la carte et on s’est bien mis dans le dur : une section mémorable avec des conditions dantesques et un bon entraînement physique et mental en vue de la Réunion.

VTT’O : je repars avec Freddy. On est encore tout congelé et le début du parcours se fait tout face au vent. On collabore avec 2 autres équipes ! M’enfin moi j’essaye surtout de revenir en vain sur le paquet à chaque rafale… j’engueule le Freddy dans ma barbe car il ne m’aide pas à revenir sur la pack (mais il m’entend même pas le vieux, hi, hi, hi) : l’orientation se passe pas trop mal (à 2 ça marche bien) malgré quelques erreurs. Jusqu’au moment où Freddy se rend compte qu’il a perdu le doigt… 15′ d’arrêt et de palabres plus tard, on repart vitesse escargot, démotivé, prêt à rentrer à la maison…  Par acquis de conscience on demande aux équipes qui nous doublent si elles ne l’ont pas trouvé… 1, 2, 3, 4, équipes et la 5° = oui, oui, on a trouvé un doigt ! Ouf…
On repart, non sans avoir mal aux cannes, à bloc dans une descente avec quelques passages très techniques. Devant Freddy, je me fais un plaisir de rester sur le vélo, et je sens bien qu’il aimerait des fois qu’on passe à pieds (bein oui je suis nul en montée et sur le plat donc faut bien que je fasse le cake quand je peux… lol). Malheureusement on rate la porte horaire pour même pas 10′ et on se prend 3h30 de péna dans la panier… C’est rageant, très rageant surtout qu’on a pas eu l’impression de traîner mais globalement nos hésitations constantes en orientation (VTT) nous coûtent très chères au final sur le week-end.

VTT’O à 3 : liaison par la route pour rejoindre le déaprt du trail O’ suivant. Perso, je croyais que ça serait un raccourci. C’en est un… mais pas pour le déniv = c’est le même. Je suis cuit après 6h de course. Sylvain me pousse sur une partie de la montée. Je dors presque sur le vélo et je tourne les jambes sans appuyer du tout. Freddy commence à forcer aussi : il veut manger de la soupe chinoise, c’est un mauvais signe !

Trail O + via corda : Sylvain emmène le train et gère l’orientation. Tout se passe bien à l’aller sur un très beau single à travers bois. Juste avant l’arrivée à la via corda on croise les Lafuma boys qui sont en tête et ont l’air en bonne forme. La via corda dans les Dentelles de Montmirail est très sympa, avec une vue splendide, un peu aérienne par endroit et un fort vent du nord. Le chrono est arrêté donc on en profite pour se gaver et se refaire la cerise, puis retour au vélo par une piste. Là Freddy explose à pied, je vais beaucoup mieux donc je fais le rythme et Sylvain tracte Freddy (oui oui vous avez bien lu !!! perso j’aurai jamais osé lui proposer une laisse, ah, ah, ah !)

VTT déf : Sylvain et Freddy. Ils rentrent assez vite et bien grâce à une orientation bien propre, la dernière section est la plus facile pour nous trois et certainement l’une de celle où l’on s’est le mieux débrouillé : merguez, saucisse, frites et bière ! Ouf…

En bref, un superbe parcours (nettement plus sympa que 2011 où l’esprit back to nature était beaucoup trop présent) alternant portions roulantes, techniques et cassantes. Des paysages et des villages magnifiques. Et une formule à 2+1 qui nous va bien : maintenant y a plus qu’à s’envoyer encore quelques bonnes grosses séances, mais globalement l’équipe est belle, la cohésion et l’entente fonctionne à merveille (malgré le fait que c’était notre seule course ensemble), et si on reste avec cette motivation et cette envie jusqu’au bout de Réunion d’Aventures on devrait pouvoir y prendre beaucoup de plaisir !

Rendez-vous le 13 mai à Ste Suzanne !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.